Restricted area
2020


Une nouvelle routine s’installe
et un recadrage s’opère.

Résigné et contraint de mettre en pause tous mes projets en cours je décide de les remplacer par un seul et unique projet, tirer le meilleur parti de cette situation hors du commun qui vacille entre l’ennui, l’absurde et le sordide.

Le temps et l’espace n’ont plus qu’une faible emprise et les objets utilisés chaque jour deviennent de nouveaux points de repère. Leur présence et la relation entretenue avec eux prend une importance particulière. Jour après jour une discussion s’installe entre eux et moi. Ils deviennent mes compagnons d’infortune.

La valeur et l’utilité de chacun d’eux semblent avoir été redéfinies.
Alors que ceux qui paraissaient les plus essentiels sont relégués au rang d’objets de décoration, d’autres en profitent pour prendre autant de place que possible et acquérir un statut étrangement singulier. Ensemble ils dessinent les contours de celui que je suis et font écho à la situation si particulière qui occupe les esprits et dicte désormais nos actions.

De cette discussion surréaliste est née une série de portraits d’objets avec lesquels le regrdeur est invité à discuter à son tour avec l’attitude de celui qui cherche en eux des points de repère, des réponses et un moyen de ramener du sens dans ce monde dont l’absurdité nous à une nouvelle fois été exposé.