Pendant le confinement, j’ai parcouru mes archives de photographies argentique et trouvé de nombreuses images dans lesquelles la nature est présente, soit comme sujet principal soit comme un élément nécessaire à leur composition.

Etant privé de tout contact avec cette nature, ces images ont pris une nouvelle importance et ont révélées certains traits de ma personnalité dont je n’étais pas pleinement conscient.

Partant de ce constat, j’ai constituié une reflexion artistique autour de l’idée du voyage intérieur et questionné le pouvoir des souvenirs pour nous aider à traverser cette période difficile.

En combinants des nouvelles images de mon appartement, avec des photographies argentique de mes achives j’ai construit des compositions visuelles dans lesquelles un miroir agit comme une fenêtre, capable de me faire voyager à travers le temps et l’espace.

Entre rêve et réalité, cette série est un road trip statique et imaginaire à travers une pièce de 25m2